Grand Canyon

Le parc national du Grand Canyon aux États-Unis est situé dans le Nord-Ouest de l’Arizona, ses dimensions sont gigantesques, d’où son nom (en anglais, grand ne signifie pas grand, mais à la fois immense, imposant, grandiose et superbe).

Creusé par le fleuve Colorado, le Grand Canyon est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco en 1979.

Le Grand Canyon s’étend sur une longueur de 446 km entre le lac Powell et le lac Mead, dont 350 km sont situés dans le parc national. Sa profondeur moyenne est de 1300 mètres, avec un maximum de plus de 1850 mètres. Sa largeur varie de 5,5 km à 29 km et il couvre un territoire protégé de 4927 km2.

Si jusque maintenant les scientifiques ne parviennent pas à se mettre d’accord pour déterminer l’âge exact du Grand Canyon, de récentes études montrent qu’il a commencé à se former il y a au moins 50 millions d’années et n’a achevé sa croissance que « récemment ».

Son âge reste sujet à débat, pour certains le Canyon est beaucoup plus ancien qu’on ne le pense et parlent d’un un âge de 70 millions d’années. L’Université du Colorado a estimé qu’il existait il y a 55 millions d’années et qu’il aurait pu commencer à se creuser il y a 65 millions d’années, à la fin de l’ère des dinosaures.

Pour visiter le Grand Canyon nous avons fait le matin, le survol en hélicoptère et l’après-midi la promenade à pied.

Le vol en hélicoptère d’une durée de 25 à 30 minutes au-dessus du Grand Canyon se fait depuis le petit aéroport de Tusayan en Arizona.

Le circuit North Canyon permet de survoler la Kaibab National Forest (6 500 km²) qui longe les plateaux nord et sud du Grand Canyon et abrite les plus grands pins Ponderosa du monde.

Lorsque l’on arrive au bord du Canyon, le plateau sud disparait progressivement tandis que le plateau nord et l’extrémité est du canyon apparaissent laissant la place à l’une des vues les plus impressionnantes sur le Grand Canyon.

Puis on découvre Canyon Marble, la section du fleuve Colorado qui marque le début du Grand Canyon et Point Imperial, le point culminant du plateau nord (2 683 m) qui surplombe le désert peint et l’extrémité est du Grand Canyon.

L’hélicoptère emprunte alors le plateau nord vers le couloir du Dragon, la partie la plus large et la plus profonde du Canyon où la géographie est la plus variée : la largeur du canyon y est de pratiquement 18 km et sa profondeur de 1,5 km. La fin du vol se termine par le survol du fleuve Colorado, du plateau sud et la forêt de Kaibab pour enfin atterrir.